Accueil Contactez nous


   
 
     
     
Usager  
Mot de passe  
   
Si vous n'avez pas de nom d'usager et de mot de passe, faites-en la demande à benchmarking@ceracq.ca
ou téléphonez au
450.646.1833


Programme de Benchmarking
Construction québécoise de bâtiments

Le CERACQ a initié une démarche de benchmarking (étalonnage) de projets québécois de construction de bâtiment. L'objectif : développer une culture de partage de l'information et de comparaison des résultats obtenus par un nombre suffisant de donneurs d'ouvrage afin de leur permettre de se mesurer pour mieux se comparer ensuite à leurs pairs et éventuellement se fixer des objectifs d'amélioration de leur performance.

Le CERACQ a fait réaliser au cours de l'année 2004 une vaste enquête sur le terrain et a présenté les résultats lors d'un colloque intitulé Repenser le bâtiment s'impose. On innove et on ose!,  tenu à Montréal en novembre 2004, pour sensibiliser toute l'industrie québécoise de la construction de bâtiment au retard pris par le Québec et le Canada en matière d'innovation par rapport à plusieurs pays.

À l'issue de ce colloque, un Comité pour l'innovation a été formé auquel participent les grands donneurs d'ouvrage du Québec, de même que  plusieurs professionnels, propriétaires et constructeurs, en vue de doter l'industrie d'une véritable stratégie d'intervention et d'un plan d'action bien défini.

Les nombreuses variations dans les prédictions de coûts et de livraison des bâtiments, les défauts dans la conception ou la construction, et la qualité variable des projets ont amené les membres du comité à s'interroger sur ces plaies qui affectent une gestion efficace des porte-feuilles immobiliers des clients.

On a pu ainsi déterminer un objectif principal pour 2005 : amener les grands donneurs d'ouvrage à partager leur expérience et leurs projets avec l'ensemble de l'industrie afin de permettre à toute l'industrie québécoise de s'améliorer par l'étalonnage (benchmarking).

L'Angleterre ayant été identfié comme étant un des pays les plus en avance, une mission en Angleterre a été organisée en février 2005 pour apprendre des initiatives du gouvernement et de l'industrie britannique afin de développer un modèle d'étalonnage adapté au contexte québécois.

À partir des problèmes observés chez nous et de l'expérience vécue depuis 1999 par l'industrie britannique, il a été possible d'établir une dizaine d'indicateurs de performance que nous avons appelées nos 10 Clés de succès à partir desquelles nous avons bâti un Questionnaire de sondage devant permettre aux clients d'évaluer la performance des services rendus par les professionnels et les constructeurs pour la construction de leur bâtiment. Les résultats obtenus sont ensuite reproduits sur un Graphique de positionnement stratégique qui permettra aux donneurs d'ouvrage de visualiser leur propre performance pour chacun des dix indicateurs(clés de succès) et de se comparer avec d'autres donneurs d'ouvrage d'ici et éventuellement de l'Angleterre ou d'ailleurs.

Les organismes participant au projet d'étalonnage devraient pouvoir profiter rapidement des retombées positives de l'étalonnage et mesurer leur progrès par certains indicateurs très précis.

À titre d'exemple, l'Angleterre rapporte les améliorations suivantes

après 3 ans :

  • Réduction de 10% par année des coûts de capitalisation
  • Réduction de 10% par annéedes délais de construction
  • Réduction de 20% par année des défauts de construction

Source : Achieving Construction (Egan Targets)

après 5 ans :

  • 55 % des projets ciblés sont réalisés selon les budgets versus 25 % en 1999
  • 63 % des projets ciblés sont réalisés selon les délais versus 34 % en 1999

Source : National Audit Office

Écrivez-nous si vous souhaitez obtenir d'autres informations à : benchmarking@ceracq.ca

[ Dépliant du programme ]     [ Questionnaire de sondage ]

[ Dîner conférence du 15 novembre 2005 ]

[ Discours de Jules Chevrier - SIQ ]